INSTALLATIONS

Lumières et ombres végétales : entre Rêve et Réalité

Décryptage 10 - 19 juin 2011, La crypte, Orsay (91)

Installation vidéo, peinture, mise en lumière

Résidence de création
Avec le soutien de la ville d’Orsay et du Conseil général de l’Essonne

Pour en savoir plus : catalogue de l'exposition



VEGETAL LIGHTS AND SHADOWS

Somewhere between dream and reality. Video installation, painting, lighting.

" This circular space – a secret matrix for wandering –
evokes the cycle of life for me and the intuition of a renaissance…”


MEDITATION


Descendre en soi - au plus profond de soi
là où s’origine en secret la vie.
Gagner la complicité du ruisseau
le silence du lac et la promesse
du noroît porteur de spores, élagueur
de cimes, passeur de sables et d’or.

Les livres sont refermés. A peine
écrire nos versets sur l’oubli de l’onde
et la haute respiration du ciel.
Les paroles sont tues qui taraudaient
les lèvres et déchaînaient le tumulte
des hémisphères. L’écoute nous suffit

et tous les sens en plénitude convoqués :
le toucher du regard, le goût du parfum
en la symphonie d’espace et de temps.

Musique en contrepoint. Faceillement
Des feuillages aux voilures claires,
Traces d’émoi sur la douceur des choses.


Poème de Maurice Lestieux
écrit après sa visite à la Crypte en juin 2011

Avec l’affectueuse autorisation
de son épouse Monique Gravaud


















"Cet espace circulaire - matrice secrète et déambulatoire - m’évoque le cycle de la Vie et l’intuition d’une renaissance.

Depuis toujours l’éphémère, dans le mouvement, m’interpelle.
Le Temps - son étirement, l’illusion de sa capture au travers des métamorphoses de la Nature - et la Lumière forment l’essence de mon travail.

Les ombres végétales, thème cyclique dans ma démarche, se révèlent être une très ancienne fascination et réactivent l’émerveillement du premier regard au monde."

Il n’est nullement question d’explorer le versant ténébreux traditionnellement associé au concept d’ombre.
Il s’agit plutôt d’être à la recherche de l’expression rayonnante, la légèreté, l’exaltation devant la beauté offerte par la Nature.

Cette approche, immatérielle et poétique, dévoile les phases du processus créatif :

Les captations vidéo sont un témoin de l’état de contemplation, inlassablement renouvelée, suscité par ces tableaux (é)mouvants.
Les peintures en direct, premier élan créatif, saisissent sur le vif ces danses végétales frémissantes.
Les papiers découpés, enfin, interprètent le ressenti d’un environnement naturel, éphémère et subtile composition lumineuse.

Le travail sur le motif est soumis aux conditions climatiques : vent, soleil voilé rendent la peinture délicate, voire impossible.
La brise légère au contraire module les formes et enchante…
La lumière solaire, selon la saison, le moment de la journée, crée de multiples variations de nuances…
Et la distorsion spatio-temporelle des traces met en évidence l’écoulement du temps.

On touche ici à l’essentiel : "vivre l’instant présent".

P.S.






Vu par...

"Patricia, artiste sensible, profonde, fine et authentique, aborde ici une nouvelle étape de sa quête de l’instant présent et de son caractère unique et magique. Depuis toujours inspirée par le mouvement et le cycle de la vie selon le rythme infini des saisons, elle a ponctué sa démarche artistique et son œuvre de références à ce cycle incessant.
A une période, profondément investie dans la recherche du mouvement du pinceau par le travail de la calligraphie, elle est ensuite venue à la saisie sur la toile du mouvement du danseur dans l’instant de la performance artistique mêlée de la danse et de l’art pictural ; elle en arrive maintenant à l’étude du mouvement de la nature au gré des vents, des lieux et des saisons. Elle ajoute à cette étude novatrice et d’une extrême finesse, la lumière jouant en transparence avec les ombres et reliefs naturels.
Non seulement elle propose ces nouvelles œuvres, aboutissement de plusieurs années d’observation et de peinture des magnifiques productions du monde végétal, mais elle les place dans un écrin qu’elle a habillé et habité avec sa sensibilité et sa profonde intention de capter l’éphémère, "l’ici et maintenant", et de nous en offrir le meilleur."

Isabelle Talbert-Paris



"A l’automne dernier, nous sommes allées nous promener à Giverny dans le jardin de Monet ; le soleil était de la partie, des nuages blancs aussi, et le vent. Dans ce jardin où la couleur explosait, j’ai vu son regard capter les formes, les ombres, les mouvements et je me suis dit que forcément, forcément, je les retrouverai ailleurs.
Et c’est là, à Orsay, dans ce lieu magnifique.
Patricia, passée Maître dans l’art de la calligraphie, a fait danser son pinceau sur le papier d’aubier de mûrier froissé pour saisir dans l’instant, feuilles, branches, fleurs, bourgeons, au fil des saisons. La couleur nous a fait nous rencontrer, mais là, fine coloriste, elle a laissé, momentanément je le sais, ses palettes lumineuses pour des teintes douces qui accompagnent le délicat travail de ses découpages graphiques et poétiques de végétaux.
Nous retournons quand à Giverny, Patricia ?"

Sylvie Niel
Paris, Mai 2011


"La crypte n'a jamais pu accueillir celle à qui elle était destinée, mais elle attend que chaque artiste vienne y déposer son âme d'enfant."

Nicolas Merlinge


Danses végétales
(Captations vidéo au fil des saisons)

Printemps


Eté


Automne


Hiver



Ombres Végétales
Diptyques (2009 - 2010 - 2011)
(Peintures en direct à l’encre, sur papier marouflé sur panneaux, 120 x 120 cm)

Ombres Végétales Printemps 1


Ombres Végétales Eté 1


Ombres Végétales Automne 1


Ombres Végétales Hiver 1



Ombres Végétales
(Peintures en direct à l’encre, sur papier marouflé sur panneaux, 50 x 50 cm)

Printemps II


Eté II


Automne II


Hiver II



Lumières Végétales
(Papiers découpés, format 50 x 65 cm, projection dimensions variables)

Lumières Végétales Printemps


Lumières Végétales Eté


Lumières Végétales Automne


Lumières Végétales Hiver








Evocation of the cycle of life and intuition of a renaissance

Ever since I can remember, the ephemeral and movement have called to me.
Time – the way it stretches on endlessly and the illusion of capturing it through the metamorphoses of nature – and light are the essence of my work.

Vegetal shadows have always fascinated me and reactivate the way I felt when I first opened my eyes to the world.

My idea is not to explore the dark connotations traditionally associated to the notion of shadow; rather, I search for a radiant expression and lightness, the exaltation I feel when confronted with the beauty of nature.

My videos, action paintings, paper cutouts and engravings bear witness to a state of contemplation, unremittingly renewed, which is evoked by these creations, mobile in space and emotionally moving.

Here, we touch on what is essential: “living the present moment”.